A Retinne, à votre domicile ou à distance

 

 

  • Facebook Social Icône

Les formes - pensées

4ème partie

Qualité d’une forme pensée

Ce n’est pas une ennemie. Elle nous reconnecte avec une expérience ni juste, ni injuste mais simplement nécessaire pour comprendre, résoudre ou effacer une difficulté qui est nôtre et dont souvent la partie consciente de notre être n’a aucune idée. Donc le trouble ou la maladie qui en résulte est toujours et restera avant tout une sonnette d’alarme qui attire notre attention sur l’alignement défectueux de nos différents corps. Dans le mot alignement, il n’y a aucune connotation de bien et de mal, de bon ou de mauvais. Si un être est aligné avec ses actes et ses pensées, dans ce qu’il croit bon pour lui, alors il n’y a pas de faille.

Formes pensées et vies antérieures

Nous attirons vers nous ce qui nous permet de guérir. Notre âme se rit du temps. Que nous changions d’époque et de vêtement physiques importe peu, la pièce de théâtre que nous avons mis en scène continue d’être jouée! Si une FP n’a pas fini de jouer son rôle, elle continuera à appuyer là où est la blessure afin que nous puissions enfin la voir et décider de la guérir.
Certaines âmes reviennent dans l’unique but de guérir une seule FP ou même d’aider à la guérison chez une autre personne.

Formes pensées et cicatrices

Certaines opérations, blessures cutanées, entorses ou fractures ont lieu à une période de notre vie où des évènements, des émotions attachées à des FP empêchent une cicatrisation sur le plan éthérique.
Certaines blessures ont du mal à cicatriser totalement sur le plan physique comme sur le plan éthérique et continuent parfois à provoquer des douleurs longtemps après.

Sur le plan énergétique, si on approche la main, des picotements sont perceptibles. Il s’agit de fuites énergétiques qui peuvent engendrer de la fatigue incompréhensible dont on ne trouve aucune origine sur le plan physique.

Formes pensées et pensée collective

Une fois créée par notre esprit, elle peut, soit rester au-dessus de nous et nous maintenir dans l’énergie (souvent négative) qui lui a donné naissance, soit parcourir l’univers au gré des pensées voisines. Elle peut vagabonder, survoler les lieux, s’introduire dans nos maison, dans nos bureaux, attirée par une autre FP de même vibration ou une personne présentant une façon de penser identique. Donc, une simple pensée de colère va rejoindre rapidement le grand réservoir,  (appelé égrégore*) des pensées de colère. Cela explique comment une forte colère peut facilement se propager parmi les membres d’un groupe qui émettront à leur tour cette énergie négative. Celle-ci, encore plus forte, attirera à elle toutes les autres à proximité, et ainsi de suite. On peut assister parfois à des vents de colère, de paniques ou de peur. Nous sommes alors à l’échelon supérieur celui de l’égrégore* (masse importante de FP).

 

* C’est un moteur, une masse d’énergie alimentée par toutes les pensées du même type qui circulent à la surface du monde.

Petites Formes Pensées deviennent grand égrégore (réservoir de milliers voire même beaucoup plus de FP) !